Accueil site  


Instruction technique n° 249

(Arrêté du 24 mai 2010)

Relative aux façades

 

Version de l'instruction technique applicable jusqu'au 5 octobre 2010


Sommaire IT :

Objet.
1. Règle du C + D.
2. Solutions constructives avec C + D.
3. Solutions constructives sans C + D.
4. Masse combustible mobilisable
5. Systèmes d'isolation par l'extérieur des ouvrages en béton ou maçonnerie
Annexe A1. Exemples de mesures du C et du D.
Annexe A2. Essais pour la détermination de la chaleur de combustion mobilisable
Annexe A3. Terminologie


4. Masse combustible mobilisable

4.1. Définitions

La chaleur de combustion effective d'un matériau de façade est la quantité de chaleur susceptible d'être dégagée lors de la participation de ce matériau à la propagation du feu sur la façade. Elle est exprimée en MJ/kg et est déterminée dans les conditions ci-après.

Cette chaleur de combustion, dite mobilisable (CCM en MJ/kg), est déterminée lors d'essais décrits en annexe A2.

A défaut de ces essais, cette chaleur de combustion mobilisable est le pouvoir combustible supérieur (PCS en MJ/kg) du matériau.

La « masse combustible mobilisable » (M) d'une façade exprimée en MJ/m2 est le quotient de la quantité de chaleur susceptible d'être dégagée par la totalité des matériaux combustibles situés dans une surface de référence par la valeur de cette dernière (Sref).

Cette quantité de chaleur est obtenue en faisant la somme des produits suivants : masse de chaque matériau combustible présent dans la surface de référence multipliée par sa CCM.

Les couches combustibles protégées du feu extérieur par un écran coupe-feu de degré 1/2 heure ou EI 30 ne sont pas comptées dans le calcul de la masse combustible mobilisable.

La surface de référence est définie sur un plan parallèle à la baie et déterminée comme suit (figure 24) :

Sref = Href x Lref.

Href : hauteur de référence égale à la hauteur d'étage comptée de dessus de dalle à dessus de dalle.

Lref : largeur de référence égale à la largeur de baie (Lb) augmentée de part et d'autre d'une largeur égale à la moitié de la largeur de chaque trumeau (½ Lt1, ½ Lt2). Chacune de ces deux valeurs (½ Lt1, ½ Lt2) est limitée à la valeur de la hauteur de la baie (Hb) divisée par 4.

 

Figure 24 : définition de la surface de référence Sref

4.2. Evaluation de la masse combustible mobilisable d'une façade selon les bâtiments

Pour les IGH, tous les éléments combustibles constitutifs de la façade sont à considérer pour calculer la masse combustible mobilisable.

Pour les autres bâtiments, tous les éléments combustibles constitutifs de la façade sont à prendre en compte à l'exclusion :

– des profilés et des garnitures d'étanchéité constitutifs des menuiseries et des garde-corps situés hors du C et du D ;

– des stores extérieurs.

© SiteSecurite.com 2013 Haut de page